Quelques définitions de termes employés sur ce site :

  • Ajouré : se dit d'un matériau que l'on a percé à jour pour lui donner de la finesse.
  • As (asses) : pièce de monnaie romaine, en cuivre, pesant théoriquement à l'origine une livre (libra) romaine, mais en fait beaucoup moins (273 g).
  • Aureus : monnaie romaine en or, valant 400 as (sous César) et contenant à l'origine 8,10g d'or.
  • Bétyle : pierre sacrée de forme ovale ou ellipsoïdale considérée comme la demeure d'un dieu et quelquefois comme le dieu lui-même.
  • Billettage : travail du métal consistant à diviser une bordure en sept parties hachurées dont chacune constitue une billette.
  • Castellum : camp retranché romain.
  • Champlevé : technique d'émaillage qui consiste à creuser la plaque de métal et à l'emplir d'émail, si bien que le contour du dessin se détache en relief sur un fond émaillé.
  • Chalque : unité monétaire de la Grèce antique en cuivre, valant un huitième d'obole.
  • Chien courant : motif d'orfèvrerie en forme de vague recourbée utilisé dans l'art celte primitif.
  • Chip carving : découpage du métal en facettes qui réfléchissent la lumière, souvent en forme de pyramide inversée.
  • Cippe : petite colonne sans chapiteau ou tronquée, sur laquelle on gravait quelquefois des inscriptions et qui servait de borne, de stèle funéraire, de mémorial.
  • Ciste : seau à anse de forme cylindrique.
  • Cnémide : sorte de jambière faisant partie de l'armure du guerrier.
  • Diobole : unité monétaire da la Grèce antique valant deux oboles (un tiers de la drachme) et contenant 1,43g d'argent.
  • Estampage : technique d'impression d'une feuille dans une forme en creux (matrice) ou d'un poinçon en relief contre la face interne d'un objet. L'impression est aussi obtenue par lutilisation de deux poinçons ou matrices, mâle et femelle, face à face, de chaque côté de la feuille à estamper.
  • Fanum : temple consacré à une divinité romaine ou gallo-romaine.
  • Fibule : broche, sorte d\'épingle de sûreté, dont la partie supérieure est décorée, servant à assembler les pièces du vêtement.
  • Granulation : travail d'orfèvrerie fait de perles ou de gouttes d'or soudées sur une plaque.
  • Historier : décorer de scènes mythologiques, religieuses, d'ornements divers.
  • Kliné : lit (en grec) utilisé dans les banquets.
  • Lur : instrument de musique à vent utilisé dans les pays nordiques. Ils étaient en bronze, leur taille variant de un mètre à deux mètres cinquante. On peut apparenter leur forme à celle du trombone.
  • Lyre : forme de l'art celte primitf, composée de deux esses dos à dos.
  • Mater : statue de femme, représentant la déesse-mère.
  • Mutatio : relais d'étape romain où l'on changeait les chevaux, et notamment ceux des messagers officiels. Disposés tous les 30 à 90 kilomètres selon les difficultés du parcours.
  • N éclaté : motif en N resserré et renversé de l'art celte du Ier siècle apr. J-C.
  • Nielle : pâte noire de sulfure d'argent, parfois alliée à du cuivre et utilisée en incrustation de métal.
  • Obole : unité monétaire da la Grèce antique valant un sixième de la drachme et contenant 0,72g d'argent.
  • Oenochoé : cruche à bec pour le service du vin.
  • Olpe : cruche en forme de poire avec un haut col en forme de trompette.
  • Oncial : écriture romaine composée de capitales arrondies ayant primitivement un pouce de hauteur.
  • Oppidum : nom latin donné au site fortiés situés en hauteur.
  • Palmette : ornement en forme de palme.
  • Broche penanullaire : forme utilisée pour les broches en forme de cercle interrompu.
  • Pelte : motif ressemblant à une moitié de champignon à pied étroit et chapeau recourbé.
  • Phalère : plaque ronde de métal précieux ou d'ivoire, gravée de diverses figures.
  • Potin : alliage de cuivre, d\'étain et de plomb (avec parfois des traces d'autres métaux) largement utilisé par les peuples gaulois pour fabriquer leurs monnaies. Les pièces de monnaie en potin étaient le plus souvent coulées et non frappées.
  • Pressblech : feuille de métal estampé.
  • Repoussé : technique décorative consistant à appliquer le ciseau ou le ciselet à pointe mousse contre l'envers de la face à décorer. Le métal est repoussé pour produire un relief à l'endroit.
  • Scalptorium : instrument de chirurgie, constitué d'une tige cylindrique terminée d'un côté par un anneau méplat de suspension, effilée et aplatie de l'autre côté.
  • Simpulum : louche pour les libations en bronze.
  • Situle : seau à anse en bronze.
  • Stamnos : récipient de bronze aux bords se refermant légèrement destiné à contenir du vin.
  • Tetrobole : unité monétaire da la Grèce antique valant quatre oboles (deux tiers de la drachme) et contenant 2,85g d'argent.
  • Torque : du latin torquis ou torques, collier métallique rigide.
  • Traçoir : outil utilisé avec la gouge pour sculpter de fines lignes sur le métal.
  • Treillis : remplissage des espaces vides par des lignes parallèles disposées suivant différents angles.
  • Tumulus : grand tertre funéraire fait de terre et de pierre.
  • Umbo : protubérance, le plus souvent décorée, de la partie centrale d'un bouclier, servant soit à repousser les coups, soit à faire du bouclier une arme offensive quand elle est munie d'une pointe.
  • Vicus : implantation romaine ou gallo-romaine qui n'a pas le statut de ville (municipium, colonia) ou de domaine rural (villa rustica) et que l'on pourrait qualifier aujourd'hui de 'petite ville de province'.