Le celtique est issu de la famille des langues indo-européennes qui regroupe les langues suivantes :

 le hittite

 le germanique

 le tokharien

 le celtique

 l'indo-iranien

 l'italique

 le grec

 le balto-slave

 l'arménien

 l'albanais

 

 

 

 

 

 

Auxquelles on peut ajouter les langues pré-romaines ibériques, le messapien (en Italie) et peut être le ligure.

Le celtique et l'italique ont un certain nombre d'éléments communs mais le groupement italo-celtique est aujourd'hui contesté. Il est également proche du germanique.

Les langues celtique se divisent en deux groupes :

  • les langues celtiques insulaires, qui se divisent également en deux sous-groupes :
    • le gaélique (ou goidélique) : irlandais, écossais et mannois
    • le brittonique : gallois, cornique et breton, qui se divise lui-même en quatre dialectes : 
      • le trégorois
      • le léonard
      • le cornouaillais
      • le vannetais
N.B. : l'appartenance du picte au groupe brittonique est envisagée.
  • les langues celtiques continentales, qui comprennent :
    • le celtibère
    • le lépontique
    • le gaulois

Voici un diagramme qui donne les relations entre les différentes langues celtiques et leur évolution :

 Arbre des langues celtiques

 Les informations approximatives de la localisation de ces langues dans le temps et l'espace sont les suivantes :

  • le celtibère : en Espagne sur le plateau de la Castille, entre 300 et 100 av. JC
  • le lépontique : en Italie dans la région des grands Lacs, entre 700 et 400 av. JC
  • le gaulois : dans la plaine du Pô (Gaule cisalpine), en France, Belgique et Suisse (Gaule transalpine), entre 300 av. JC et 200 ap. JC
  • la brittonique ancien : en Grande Bretagne, à partir de 100 ap. JC
  • le vieux gallois : au Pays de Galles, à partir de 800 ap. JC
  • le vieux cornique : en Cornouailles (Grande-Bretagne), à partir de 800 ap. JC
  • le vieux breton : en Armorique, à partir de 800 ap. JC
  • le vieil irlandais :  à partir de 750 ap. JC (écriture ogamique à partir de 350 ap. JC)
  • le mannois : dans l'île de Man (Grande-Bretagne), à partir du XVIè siècle
  • l'écossais : en Ecosse, à partir du XVIè siècle